Cameroun : A l’école de la transmission des valeurs culturelles – 25/08/2014

Agés entre 5 et 15 ans, près de 80 enfants ont pris part à la 5ème édition des ateliers de vacances organisés à Yaoundé par le Ministre des Arts et de la Culture du 14 juillet au 22 août 2014.

La Minac Ama Tutu Muna accompagnant les vacanciers dans le titre We are the World.
La Minac Ama Tutu Muna accompagnant les vacanciers dans le titre We are the World.

Vendredi 22 août 2014, la Centrale de lecture publique de Yaoundé a accueilli une centaine de parents, amis et connaissances de certains jeunes vacanciers. Raison ! La cérémonie de clôture de la 5ème édition des ateliers de vacances organisée par le ministère des Arts et de la Culture (Minac) et qui avait pour thème : « Promotion et valorisation du patrimoine culturel » y avait lieu et était présidé par Ama Tutu Muna, la responsable de ce département ministériel. Cérémonie riches en couleurs et émotions grâce au spectacle de haute voltée offert par les différents apprenants au public plutôt nombreux. En effet, heureux d’avoir côtoyés cet espace dédié à l’art et appris pendant six semaines de nouvelles valeurs culturelles de leur pays, les enfants ont conçu avec l’aide de leurs encadreurs, un magnifique spectacle de restitution d’une heure. Reprenant parfaitement les messages conçus en langues maternelles (Féfé, Bakweri, ndrl), jouant harmonieusement les percussions traditionnelles (Balafon, Djembé, flûte, tam-tam, etc.), présentant les œuvres belles et colorées réalisées à l’atelier arts plastiques, ou encore jouant aux pièces de théâtre et contes écrits, etc., les stars de la journée vont plaire. En chant, ils vont également reprendre en chœur quelques titres phares qui appellent à l’unité. Emue par tant d’imagination, Ama Tutu Muna, la Minac va se laisser entrainer sur la scène par les enfants alors qu’ils exécutent le titre « We are the world » de l’artiste Michael Jackson. Ensemble, ils vont communier sur ce titre, jouant le jeu des chorégraphies et des couplets correctement maitrisés. Du pur bonheur.

Pour la Minac, il s’agit parlant de ses ateliers de vacances « d’une occasion idoine de promotion et de transmission de notre patrimoine culturel et un instant stratégique de brassage de nos enfants en vue de la culture de la paix, du vivre ensemble et surtout de la matérialisation de notre unité dans le respect de la diversité qui nous caractérise ». L’année prochaine, le déroulement de ses ateliers de vacances seront étendus dans les dix régions du Cameroun, ceci afin de rapprocher les populations de cette activité et d’en toucher le maximum. «  Cette innovation vise à préserver, promouvoir, valoriser et vulgariser notre patrimoine culturel et artistique en vue de sa pérennisation. Elle est aussi une réponse à la forte demande artistique et culturelle sans cesse croissante en provenance des autres localités du pays », va confier la Ministre au cours de son propos de circonstance.

© Camer Post – Jeanne Ngo Nlend

 

 

Réactions

Bouna Guazong, encadreur atelier conte

Bouna-Guazong
Bouna Guazong, encadreur atelier conte

L’atelier conte, valeurs morales et causeries éducatives était l’atelier de base de toutes les activités qui se sont tenues ici. Il avait lieu tous les matins et tous les enfants qui prenaient part à ses ateliers de vacances étaient contraints d’y participer avant de rejoindre leurs ateliers respectifs. Le but de cet atelier est exactement comme son nom l’indique, causeries éducatives et transmissions des valeurs morales à l’aide des contes ; Donc chaque matin, on leur lisait un conte. A la fin de celui-ci, on tirait la leçon et on essayait de donner à chaque enfant la parole afin qu’il s’exprime. On revenait aussi sur l’intérêt du patriotisme, des relations avec les autres. Bref on réapprenait aux enfants ce qui a disparu à l’école aujourd’hui. La morale.

 

Oriane Yvette, 8 ans

J’ai appris que je peux être respecté si je respecte les gens, que je peux décider à mon âge de ce que je veux devenir quand je serais grande. J’ai également appris que l’on peut faire de l’art avec son corps. J’ai appris beaucoup de pas de danse, on a essayé de nous enseigner à bien exécuter des pas de danse classique et traditionnelle.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz