Cameroun : 97 nouveaux infirmiers sur le marché de l’emploi

Ils viennent de recevoir leurs diplômes de fin de formation en présence du Médecin-chef de l’hôpital militaire Région N°2, Colonel-médecin Abeng Mbozo’o.

Assurance maladie: des médecins grévistes proposent leur plan de financement au Cameroun. Photo d’illustration
Cameroun : 97 nouveaux infirmiers sur le marché de l’emploi

Les défis qui attendent les honorés

La cérémonie qui a  mobilisé plusieurs personnes, a vu la consécration de 97 nouveaux infirmiers. Des jeunes filles et garçons qui ont suivi une formation d’infirmiers pendant 9 mois, sous le regard vigilant et technique du Colonel médecin Abeng Mbozo’o, médecin-chef de l’hôpital militaire Région N°2. La remise des diplômes a eu lieu au cours d’une cérémonie organisée à l’amphi Saly Mahamadou. L’événement présidé par le représentant du général Saly, commandant la deuxième région militaire inter armées (Rmia) a drainé une foule immense.

Formés par des professionnels pétris d’expérience, les jeunes infirmiers ont désormais pour devoir d’exercer leur profession dans le respect de l’éthique en la matière  partout où ils pourront être appelés à intervenir. Il revient à ces élèves de renforcer les valeurs morales que prône la hiérarchie militaire. Parmi les 97 diplômés sortis vendredi dernier, 10 seront recrutés pour servir dans des unités sanitaires des forces de défense.

Améliorer le système sanitaire

« Nous sommes conscients que nous devrons tout faire pour mettre en exergue le serment d’Hippocrate qui est sacré dans l’exercice de la profession de la médecine », soutiennent les diplômés à l’unanimité. Pour leur part, les autorités militaires présentes ont laissé entendre que par cette formation offerte aux Camerounais civils, l’armée vient, une fois de plus, de démontrer son caractère humaniste qui transcende des appartenances élitistes.

La mise sur le marché de l’emploi des nouveaux venus est perçue comme une bonne initiative quand on sait que le milieu sanitaire actuel souffre de nombreux problèmes. Notamment: le déficit criard des médecins spécialisés tous domaines confondus, l’absence de formation et de recyclage des médecins tant dans les hôpitaux publics que privés, l’inexistence des infrastructures adéquats, les mauvaises conditions de travail des médecins généralement en grève, la rareté des formations sanitaires dans des coins reculés du pays, le délabrement avancé des équipements.

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Cameroun : 97 nouveaux infirmiers sur le marché de l’emploi"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lulu Jacky

ON FORME UN INFIRMIER EN 9 mois?

Démos Bastos Galaxie

Je Wanda! Ils savent la définition du mot infirmier ? ? ? ?

El Véritas

A titre d’information, les infirmiers ne sont pas formé en moins de 3ans et pire encore ils ne sont pas concernés par le serment d’Hippocrate qui est esclusif aux médecins sauf si ce sont les aides médecins qui ont été formés

Corine Koloko

Merci Mr ce serment d’hypocrite ne concerne que les médecins et non infirmiers

wpDiscuz