Cameroun : 75 établissements scolaires clandestins menacés de fermeture

75 établissements scolaires clandestins menacés de fermeture | Illustration/DR
75 établissements scolaires clandestins menacés de fermeture | Illustration/DR

Au moins 75 établissements de l’enseignement secondaire privé, devraient être fermés pour le compte de l’année scolaire 2016-2017 à cause de non-respect de la législation en vigueur, a-t-on appris mercredi auprès du ministère des Enseignements secondaires (MINESEC).

Dans un communiqué dont APA a reçu copie, ces établissements privés laïcs ont été épinglés par le ministère des Enseignements secondaires, pour violations de modalités de création pour d’autres, pour absence d’autorisation de fonctionnement.

Parmi les griefs relevés contre ces établissements clandestins, l’on dénombre l’absence des structures fiables, plusieurs de ces collèges privés étant logés dans des maisons d’habitation ou des hangars pour commerce.

Lesdits établissements privés sont recensés dans plusieurs villes du pays, notamment les grandes métropoles de Yaoundé et Douala.

Les parents d’élèves sont invités à consulter la liste d’établissements autorisés à fonctionner, avant de procéder à l’inscription de leurs enfants, pour le compte de l’année scolaire 2016-2017 dont rentrée aura lieu le 5 septembre prochain.

À côté de cette décision, le ministre des Enseignements secondaires n’autorise pas plus de 80 élèves par salle de classes, dans les établissements secondaires.

Ces dernières années, plusieurs établissements scolaires avaient été fermés pour les mêmes raisons, avant de se voir, pour certains, autorisés à fonctionner de nouveau. D’autres sont fonctionné dans la clandestinité, au point de faire rater des examens officiels à leurs apprenants. La faute à des dossiers non enregistrés.

© CAMERPOST avec © APA