Cameroun : 70 milliards de FCFA pour la construction d’un pylône pour la radiotélévision publique à Douala

Un pylône de radiodiffusion | Illustration/DR
Un pylône de radiodiffusion | Illustration/DR

Le nouveau pylône de la Cameroon radio television coporation (CRTV) la radiotélévision publique dont le coût de construction est estimé à 70 milliards de francs CFA sera opérationnel en septembre prochain a-t-on appris lundi au terme de la visite des installations à Douala par le ministre de la Communication (MINCOM) Issa Tchiroma Bakary, par ailleurs président du conseil d’administration de la CRTV.

Cette nouvelle structure, située sur le point le plus haut de Douala, 55 mètres au-dessus de la mer, avec ses 200 mètres de hauteur son émetteur de 5kw numérique, va couvrir les régions du Littoral, et atteindre le Sud-Ouest et l’Ouest, selon le directeur central de la diffusion à la CRTV, Theophilus Salifu Chia.

Le nouveau pylône qui « fera la fierté de la CRTV et de ses partenaires étrangers », en l’occurrence, Radio France internationale (RFI), British broadcasting communication (BBC) et les autres, devrait assurer une meilleure diffusion des programmes, suite à l’effondrement de l’ancien pylône le 26 septembre 2014, un accident qui avait fait quatre morts.

Selon des sources, d’un ensemble homogène, ce pylône construit par une entreprise chinoise et dont la durée de vie est de 50 ans, sera « le plus haut, le plus moderne et le plus puissant d’Afrique centrale ».

Par ailleurs, pour faire face au déficit énergétiqueil est prévu l’acquisition d’un transformateur d’une puissance de 500 KVA sans oublier que les villes de Bamenda et de Garoua respectivement dans le Nord-ouest et le Nord seront dotées de deux émetteurs de 5 kilowatts chacun.

Il s’agit d’après le MINCOM, « d’assurer une couverture de l’ensemble du réseau national », ce qui suppose, la construction des émetteurs de relais.

En plus du signal radio et de télévision numérique, ce pylône assurera également le relais des entreprises de la téléphonie, dont l’opérateur historique public, la Cameroon telecommunications (CAMTEL) sans oublier les aspects liés à la sécurité militaire du pays.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Cameroun : 70 milliards de FCFA pour la construction d’un pylône pour la radiotélévision publique à Douala"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Martin Mvogo

Espérons que les délais seront respectés…

Adrien Nkoue

Au Cameroun il ya de l’argent!

Michel Orient Saint-clair

???????

Ewe Guy Williams

À ce prix pour une radio que nul n écoute ou une Tele que regarde les souris ,c est trop.
Il fallait mieux lancer un spouknik

Pat Momo

Milliards ici au cameroun cest comme les tchan tchan hein.

Apolon Mike Ndzie

on manque quoi faire de l argent?? wandayance!

Rigo Mbock

Un moyen de plus pour voler encore l’argent au Cameroun merci….

Ralf Georges Rafael

Auront nous par la meme occasion droit à la TNT comme promis ?

wpDiscuz