Cameroun : 50 milliards FCFA de l’IDA pour le développement des marchés agricoles – 12/11/2014

Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat).
Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat).

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, vient de signer un décret habilitant le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire à signer, avec l’Association internationale de développement (IDA), un accord de prêt d’un montant de 50 milliards FCFA destinés au financement du projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (PIDMA).

Initiative conjointe de la Banque mondiale et du gouvernement mise en place en mars 2013, elle ambitionne d’améliorer la productivité et la compétitivité des chaînes de valeur du maïs, manioc et sorgho, mais aussi d’accroître la production de ces denrées afin de répondre à la demande des matières locales exprimée par les agro-business.

Concrètement, le PIDMA vise à promouvoir un mécanisme de «partenariat économique» direct et durable entre organisations de producteurs (OP) et acheteurs, principalement le secteur privé de l’agro-business pour améliorer leur accès aux marchés.

Il s’agit aussi de financer des sous-projets des OP afin d’améliorer l’accès des producteurs à des technologies agricoles plus performantes, à des intrants de qualité ainsi qu’à des infrastructures publiques de base.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz