Cameroun : 50 ans de carrière musicale pour l’artiste Emile Kangué

50 ans de carrière musicale pour l'artiste Emile Kangué
50 ans de carrière musicale pour l’artiste Emile Kangué

L’artiste-musicien camerounais Emile Kangué nominé « disque d’or » de l’année en 1981, célèbre ce week-end les 50 ans de sa carrière musicale lors d’un double concert à Douala et à Yaoundé.

A bientôt 70 ans, cette virtuose du Makossa, rendu célèbre dans les années 1970 dans le mythique groupe « Les Blacks styles », voit en cet anniversaire, « une manière de communier avec ses fans qui l’ont accompagné pendant un demi-siècle de sa carrière musicale ».

Un « hommage au public » qui ne « l’a jamais quitté même dans les moments les plus difficiles », a expliqué Emile Kangué.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a quitté momentanément les Etats-Unis où il vit depuis bientôt vingt ans, pour se « ressourcer » auprès des siens, d’autant que l’artiste promet de rentrer en studio.

Auteur-compositeur prolifique, cet artiste nominé lauréat du « disque d’or » en 1981 à travers le titre « Dikom la Moto », chanson à succès repris plusieurs fois par de nombreux artistes, est également apprécié pour la pertinence des messages véhiculés dans ses chansons.

Polyglotte, il chante un Makossa original aussi bien en Français que dans les langues locales, notamment le Douala et le Bassa.

Après avoir commencé sa carrière à travers des interprétations dans les cabarets de Douala au lendemain de l’indépendance du Cameroun, l’auteur de la chanson « conjoncture » qui décrie la crise économique entre la fin de la décennie 1980 jusqu’aux années 2000 a embrassé une carrière solo après la dislocation des « Blaks styls » dans les années 1970, produisant une trentaine d’albums dont la plupart sont des chefs d’œuvre artistiques.

CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz