Cameroun – 4e recensement de la population : On planche sur le budget

Bernadette Mbarga, la Directrice générale du Bucrep | DR
Bernadette Mbarga, la Directrice générale du Bucrep | DR

La deuxième session ordinaire du Comité technique s’est tenue lundi dernier à Yaoundé.

Le Comité technique du quatrième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) s’est réuni lundi dernier à Yaoundé, afin de plancher sur le budget nécessaire à l’opération. Certes, le montant exact de l’enveloppe consacrée à ce recensement n’a pas encore été rendu public. Cependant, d’après la structure dudit budget, les dépenses seront consacrées entre autres, à l’achat du matériel (tablettes, GPS, véhicules, ordinateurs, etc.) ; au renforcement des capacités du personnel, à la conception et publication de divers documents de travail, à la rémunération des travaux de terrain (salaires, indemnités et frais de formation pour environ 33000 personnes qui vont travailler pour le recensement) ; la communication (production des messages et support, diffusion des messages, mobilisation des relais sociaux…), etc.

A titre de comparaison, le recensement général de la population opéré en Côte d’Ivoire en 2013-2014 avait été évalué à 15 milliards de F de coût initial, pour une population projetée d’environ 23 millions d’habitants. Il est à noter cependant d’après les services du Bureau central du recensement et des études de population (Bucrep), que les tablettes numériques utilisées en Côte d’Ivoire avaient été gracieusement offertes par des partenaires. Par contre, le Cameroun devra acheter les supports numériques nécessaires au dénombrement de la population. Innovation du RGPH cette année, l’utilisation des tablettes numériques permettront notamment un traitement plus rapide des données et l’obtention des premiers résultats en quelques mois.

Source : © Cameroon Tribune

Par Steve LIBAM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz