Cameroun : Grâce à l’affacturage, la BICEC a prêté 50 milliards aux PME et PMI

La redevance forestière annuelle versée aux communes et communautés camerounaises | © FODER / ILLUSTRATION
La redevance forestière annuelle versée aux communes et communautés camerounaises | © FODER / ILLUSTRATION

Cinquante milliards de FCFA, c’est le total des prêts consentis aux Petites et moyennes entreprises (PME) et aux Petites et moyennes industries (PMI) par la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), filiale locale du groupe français Banque populaire (BCPE).

Pour ce faire, renseignent les responsables de cette banque, la BICEC s’est appuyé essentiellement sur l’affacturage. Un mécanisme de financement qui consiste à transférer les créances d’une entreprise à une banque ou autre institution d’affacturage, qui les finance alors immédiatement.

Ce procédé permet à l’entreprise d’avoir de l’argent frais et de pouvoir faire face à ses charges, accélérer son développement en allant conquérir de nouveaux clients et de nouveaux marchés.

Pour les responsables de la BICEC, l’affacturage permet d’avoir des financements trois fois supérieurs à ce qu’on obtiendrait grâce à des mécanismes plus classiques tels que le découvert.

C’est en 2014 que le parlement camerounais a adopté la première loi régissant l’affacturage, permettant du coup au gouvernement de diversifier les mécanismes de financement des entreprises camerounaises.

Par © CAMERPOST

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz