Cameroun : 40,7 milliards de la BAD pour le bitumage d’une route transnationale

Augmentation de 7% de routes revêtues à l'horizon 2020 au Cameroun | Illustration/DR
Augmentation de 7% de routes revêtues à l’horizon 2020 au Cameroun | Illustration/DR

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 40,7 milliards FCFA au Cameroun pour le financement de la 2-ème phase des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Ketta-Djoum, tronçon Mintom-Mbalam (frontière Congo) d’un linéaire de 120 kilomètres, a appris APA jeudi de source officielle.

Selon le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, la convention signée dans ce sens et qui s’étalera sur 4 ans, comprend les travaux routiers, les aménagements connexes, la facilitation des transports et du commerce régional, le soutien à la biodiversité ainsi que la gestion du projet.

La construction de cette infrastructure, pour laquelle le premier décaissement sur les ressources du prêt interviendra au plus tard le 21 avril prochain, devra ainsi permettre de disposer d’un corridor entièrement revêtu entre Brazzaville (Congo) et Yaoundé (Cameroun) à l’horizon 2020.

Le projet d’aménagement de la route Ketta-Djoum, d’un linéaire d’environ 503 kilomètres et d’un coût global d’environ 248 milliards FCFA, constitue un important projet intégrateur qui s’exécute en deux phases.

La 1-ère phase du chantier, qui doit s’achever en décembre 2016, affiche actuellement un taux de réalisation de 85% du côté du Cameroun.

Cet axe vise le désenclavement du grand bassin agricole du nord-Congo et de la région du sud-est du Cameroun, l’amélioration des conditions de vie des populations, le renforcement de l’offre en infrastructures de transport ainsi que la densification des échanges économiques entre les deux pays.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz