Cameroun : 400 000 employés déjà placés par le Fonds national de l’Emploi – 23/09/2014

En signant le 18 septembre 2014 à Yaoundé un protocole d’accord avec la société Gulf Steel Industries, qui envisage de lancer une usine métallurgique dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, Le Directeur général du Fonds national de l’Emploi (FNE), Camille Mouthé à Bidias a annoncé que l’institution qu’il dirige a déjà placé près de 400 000 travailleurs auprès des 6000 entreprises avec lesquelles cet opérateur public de l’emploi est en partenariat à ce jour.

Camille Mouthé à Bidias, Directeur général du Fonds national de l’Emploi (FNE).
Camille Mouthé à Bidias, Directeur général du Fonds national de l’Emploi (FNE).

En plus de ses programmes de promotion de l’entreprenariat et de création des emplois, aussi bien en milieu rural qu’urbain, et même auprès des membres de la diaspora camerounaise désireux de s’installer aux fins d’investissements dans le pays, apprend-on de sources internes à cet organisme de promotion de l’emploi, le FNE dispose d’une importante base de données sur les chercheurs d’emplois ainsi que leurs qualifications.

C’est fort de cela que dans le cadre de ses prérogatives en matière d’intermédiation sur les questions d’emploi, le FNE met généralement cette base de données à la disposition des entreprises sous convention, lesquelles sociétés peuvent ainsi effectuer des recrutements en fonction des profils souhaités.

De ce point de vue, des entreprises telles que C&K Mining, qui exploite l’or dans la région de l’Est et est détentrice du permis d’exploitation du gisement de diamant de Mobilong, ou encore Justin Sugar Mills, une joint-venture indo-camerounaise qui met actuellement en place un complexe sucrier dans la région de l’Est, ont déjà bénéficié des appuis techniques du FNE.

Source : Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz