Cameroun : 30 morts dans un triple attentat à la bombe

30 morts dans un triple attentat à la bombe | Illustration/DR
30 morts dans un triple attentat à la bombe | Illustration/DR

Une trentaine de personnes, selon un bilan provisoire, ont trouvé la mort lundi matin à la suite d’un triple attentat à la bombe attribué à la secte islamiste Boko Haram au marché de la localité camerounaise Bodo (Extrême-Nord), a-t-on appris de sources concordantes.

Deux des engins ont explosé sur la place du marché, pendant que l’autre a éclaté à proximité d’une caserne de l’armée.

Selon des témoins joints au téléphone, les explosifs, qui ont également fait au moins 64 blessés, avaient été introduits dans de gros sacs contenant des vivres.

L’on note qu’il s’agit ici d’une nouvelle stratégie d’attaques du mouvement jihadiste, qui jusqu’ici s’était spécialisé dans des attaques-kamikazes, des assauts généralement nocturnes ou encore des mines antipersonnel.

Selon un bilan récemment dressé par le gouvernement, 1098 civils, 67 militaires et 3 policiers camerounais ont été tués entre 2013 et début 2016 au cours de 315 incursions, 12 accidents sur mines et 32 attentats-suicide de Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord frontalière avec le Nigeria.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz