Cameroun : 2e tour de vaccination contre la poliomyélite – 31/10/2014

André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé. Photo: Services du Premier ministre, portail du gouvernement
André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé.
Photo: Services du Premier ministre, portail du gouvernement

Familles, établissements scolaires, églises et autres communautés invités à se mobiliser pour le succès de cette opération.

Le deuxième round des Journées nationales de vaccination synchronisées contre la poliomyélite démarre jeudi sur l’ensemble du territoire. La campagne vise à immuniser tous les enfants âgés de 0 à 10 ans contre la polio dans les régions de l’Est et de l’Adamaoua. Ceux âgés de 0 à 59 mois sont particulièrement ciblés dans les huit autres régions du pays. De même, les personnes de tout âge seront vaccinées dans les camps de réfugiés des régions de l’Est et de l’Adamaoua. Ce deuxième tour étant couplé à la Semaine d’action de santé et de nutrition infantile et maternelle, les enfants de 6 à 59 mois recevront la vitamine A. Ceux âgés de 12 à 59 mois seront déparasités.

Depuis le mois de juillet dernier, deux cas de Polio virus sauvage ont été détectés au sein des réfugiés centrafricains dans le district de santé de Ketté situé dans la région de l’Est. En dehors de ceux-ci, trois autres avaient déjà été découverts en début d’année et quatre, l’année précédente. Face à cette situation alarmante, le gouvernement camerounais a pris le taureau par les cornes en vue de stopper la propagation de cette maladie qu’on pensait éradiquer d’ici le 31 décembre 2014. Cette persistance fait du Cameroun l’un des neuf pays au monde, vulnérables à cette maladie. Pour que la riposte soit menée à bien, les autorités sanitaires compétentes invitent familles, établissements scolaires, églises et autres communautés religieuses à ouvrir leurs portes pour que les enfants ciblés soient vaccinés. Ce n’est qu’avec l’implication de tous que le Cameroun pourra relever le défi de bouter la polio hors de ses frontières.

Selon  le Minsanté, entre mai et septembre 2014, 175 districts de santé sur les 181 que compte le pays ont effectué des campagnes de vaccination. Ce qui a permis au Cameroun d’atteindre 78 % d’enfants vaccinés pour 2,6% d’enfants non-vaccinés. Un résultat satisfaisant d’après les responsables au Minsanté  quand on sait qu’en début d’année, le déficit était entre 7 et 9%. Mais, beaucoup reste à faire pour ramener ce taux en deçà de 1%. Selon Dr Désiré Nolna, secrétaire permanent adjoint du Programme élargi de vaccination, les mesures prises, à cet effet visent à toucher les enfants n’ayant pas été vaccinés lors de la dernière campagne dans 13 districts de santé. En cette seule année 2014, le Cameroun est à son 9e tour d’administration du vaccin contre la polio. La campagne actuelle est synchronisée avec les pays de la sous-région et le Nigéria.

Source : Cameroon Tribune

Par Assiatou NGAPOUT

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz