Cameroun – 2e Sommet régional d’Abuja : Haro sur le silence des chefs d’Etat sur la protection des défenseurs des droits humains

Maximilienne Ngo Mbe, la directrice executive du REDHAC | Crédit photo : © Hurinews
Maximilienne Ngo Mbe, directrice executive du REDHAC | Crédit photo : © Hurinews

On reparle encore du 2e sommet régional des Chefs d’Etat sur la sécurité qui s’est tenu le 14 mai 2016 à Abuja-Nigéria. Le Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (Redhac) qui a suivi ce grand rendez-vous, déplore le fait que la sécurité et la protection des défenseurs des droits humains et autres activistes travaillant dans le contexte du terrorisme, ont été exclues des débats au dit sommet.

Dans une publication lue par CAMERPOST, le Redhac condamne avec fermeté le silence assourdissant des Chefs d’Etats de la sous-région de l’Afrique Centrale sur la sécurité et la protection des Défenseurs travaillant dans le contexte de l’insécurité et du terrorisme lors de ce sommet;  Dénonce avec fermeté toute forme de harcèlement et intimidations des défenseurs et activistes des Droits humains très souvent entretenue par les autorités administratives, judiciaires et policières depuis la montée du terrorisme dans les pays ; Demande aux Chefs d’Etat de la République du Tchad, du Cameroun, de la République Centrafricaine; la République Démocratique du Congo, d’inscrire dans leur plan d’action la sécurité et la protection des défenseurs conformément à la Déclaration de l’Onu sur les Défenseurs et à la Résolution 69 de la Cadhp.

A la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (Cadhp), le réseau demande : d’exiger des Etats de l’Afrique Centrale, en particulier ceux impliqués dans la lutte contre l’insécurité et du terrorisme de respecter scrupuleusement la Résolution 69 de la Cadhp; de se pencher lors de leur session extraordinaire qui se tient en début juin sur la situation des Défenseurs. Rappelons que le préambule de la résolution 69 en question adoptée le 21 mai 2004 à Banjul (Gambie)  reconnaît l’importante contribution des Défenseurs des Droits de l’Homme à la promotion des droits de l’homme, la démocratie et la primauté du droit en Afrique…

 

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz