Cameroun : 2,7 milliards aux communes pour le développement de la pêche et de l’élevage

Dr Taïga, ministre camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales | DR
Dr Taïga, ministre camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales | DR

Le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales mettra à la disposition des communes camerounaises une enveloppe de 2,7 milliards de FCFA en 2016 pour le transfert progressif des compétences et des ressources dans le cadre de la décentralisation.

Grâce à ces fonds, les exécutifs municipaux devront poursuivre sur le terrain les actions du ministère de l’Elevage en mettant notamment en place des projets qui permettent de renforcer la production animale et piscicole, la promotion de l’aquaculture, la surveillance des activités de pêche et de la santé animale.

Ce procédé vise à améliorer la production piscicole et pastorale du pays, afin de réduire des importations.

Si le Cameroun est un grand producteur de viande bovine en Afrique centrale au point d’exporter une importante quantité de viande au Nigeria voisin et dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), tel n’est pas le cas pour le poisson.

Selon les statistiques officielles, en dépit des côtes particulièrement poissonneuses, le Cameroun importe le poisson pour environ 100 milliards de FCFA chaque année, soit le second produit alimentaire le plus importé du pays en termes de coût après le riz.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz