Cameroun – 26 ans du SDF : l’heure est à la refondation et à l’action estime le CPP

John Fru Ndi, le leader du Social Democratic front (SDF) | Photo d'archives - AP - Oct. 8. 2011
John Fru Ndi, le leader du Social Democratic front (SDF) | Photo d’archives – AP – Oct. 8. 2011

Jeudi le 26 mai 2016 a marqué le 26ème anniversaire du parti de John Fru Ndi. Il y a 26 ans que naissait le Sdf. D’après le secrétariat général du Cameroon’s People Party, on ne peut nier que le Sdf a été effectivement à l’avant-garde du combat pour la démocratie et le changement au Cameroun. Sa contribution à l’amélioration du processus démocratique est indéniable et à ce titre, l‘ensemble de ces militants/es et leaders sont à féliciter pour avoir contribué à des avancées historiques.

Par la suite, le Cpp pense qu’il est évident que les choix stratégiques de ce parti ne se sont pas toujours avérés gagnants. La non-participation à certaines échéances électorales figure parmi certaines décisions logiques à priori mais contreproductives à postériori. « Mais c’est le propre de tous ceux qui sont dans l’action. Parfois on a raison, souvent on se trompe. Cependant, la constance observée dans la revendication de l’amélioration du processus électoral et l’opposition ferme à la modification de la Constitution en 2008 constituent des marqueurs positifs de l’action du Sdf », souligne Franck Essi, secrétaire du Cpp interrogé par CAMERPOST.

Au sujet de l’anniversaire du Social Democratic Front, l’interlocuteur ajoute que 26 ans après, l’heure est à la refondation et à l’action. Cette refondation qui se fera nécessairement par un renouvellement des hommes et des femmes, des approches et méthodes de déploiement, des initiatives courageuses et une réelle disposition à payer le prix du changement. « L’action aujourd’hui devrait se structurer autour des combats sociaux, économiques et politiques que nous imposent une clique au pouvoir et qui entend s’y maintenir perpétuellement. C’est ainsi que nous analysons la situation au CPP et c’est à l’action concrète que nous appelons tous les patriotes, démocrates et républicains sincères du Cameroun », enchaîne le compatriote.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa