Cameroun : 24,85 milliards FCFA de la BID pour le développement rural intégré « Grassfield »

24,85 FCFA de la BID pour le développement rural intégré « Grassfield » | Ph. Illustration

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a signé deux décrets, d’un montant total de 24,85 milliards FCFA, portant sur le financement par la Banque islamique de développement (BID) du Projet participatif de développement rural intégré « Grassfield ».

Le premier texte porte ratification de l’Accord dit d’« Istisna’a », conclu le 15 décembre 2016 entre les parties, alors que le second fait référence à un accord de prêt combiné des ressources ordinaires, assorti de ressources du Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID).

Le projet « Grassfield », qui couvre la région anglophone du Nord-Ouest, ambitionne de contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural dans la zone à travers l’augmentation des revenus des petits exploitants ruraux, l’amélioration de la production agricole et de l’environnement socio-économique.

Les résultats d’une étude, réalisée en 1999, ont en effet révélé que plus de 70% de la population rurale de la région vivait encore en dessous du seuil de pauvreté, en dépit de l’augmentation de la production agricole due aux actions antérieures réalisées dans le cadre du projet de développement rural dans la région du Nord-Ouest, financé par le Fonds africain de développement (FAD).

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : 24,85 milliards FCFA de la BID pour le développement rural intégré « Grassfield »"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Aaron Mekanda

24,85Fcfa?svp revoyez vos copies.

wpDiscuz