Cameroun : 23 milliards pour le recensement de l’agriculture et de l’élevage

23 milliards pour le recensement de l’agriculture et de l’élevage | Ph. Illustration

L’enveloppe allouée au recensement de l’agriculture et de l’élevage au Cameroun s’élève à 23,6 milliards de FCFA, a-t-on appris ce jeudi au terme de la deuxième session du Comité technique national du recensement général de l’agriculture et de l’élevage (RGAE).

Cette enveloppe connaît une réduction de 5,4 milliards de FCFA, par rapport au budget adopté lors de la première session du Comité technique qui était de 29 milliards de FCFA.

Actuellement, sur 11 milliards de FCFA attendus à titre de contributions, seulement 6 milliards de FCFA ont été mobilisés par les pouvoirs publics, reste à trouver 12,4 milliards de francs auprès des partenaires techniques et financiers.

Ces difficultés financières poussent à envisager des voies de mutualisation avec le Bureau central de recensement et d’étude de la population (BUCREP), question de compresser davantage cette enveloppe, vu que l’on peine à mobiliser les fonds nécessaires.

La situation actuelle démontre que « le gap demeure important », a regretté Henri Eyebe Ayissi, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, invitant les partenaires au développement à s’intéresser davantage à ce projet.

Le ministre de l’Agriculture co-préside le comité technique national du RGAE, avec son collègue Dr Taïga, ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (MINEPIA).

Institué en 2015, le RGAE a pour objectif de mettre à la disposition du gouvernement et des intervenants du secteur rural des données fiables, pertinentes et suffisamment détaillées pour des besoins de choix stratégiques, de planification et de suivi évaluation des initiatives en faveur du développement des activités agropastorales et halieutiques.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz