Cameroun : « 2016, une année difficile pour l’économie » selon le GICAM

Siège du GICAM | Archives/DR

Le Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) principale organisation patronale du pays, a indiqué vendredi lors de son 123è assemblée générale ordinaire à Douala, que « l’année 2016 est difficile pour l’économie camerounaise ».

Malgré quelques points de satisfaction, la situation a été globalement difficile, d’où le sentiment mitigé des investisseurs locaux.

« Même si notre pays a pu réaliser des performances économiques globales relativement satisfaisantes dans un contexte plutôt défavorable, il demeure constant que la diffusion de ces performances à l’ensemble de l’économie reste faible », a souligné le patronat.

Dans ce contexte de morosité, le taux de croissance du Cameroun pourrait, selon les estimations, être de 4,8% cette année. Et en recul donc d’un point par rapport au 5,8% enregistré en 2015.

Si l’on s’en tient à la loi de finances 2017 adoptée ce 9 décembre par le parlement avec l’instauration des nouvelles taxes, la situation pourrait davantage se compliquer pour l’économie camerounaise.

© CAMERPOST avec © APA