Cameroun – 20 Mai : L’Unité célébrée en marchant – 18/05/2014

Le Premier ministre, Philemon Yang, a présidé une imposante manifestation samedi dernier à Yaoundé, au nom du chef de l’Etat.

Philémon Yang. Premier ministre (PM) camerounais.
Philémon Yang. Premier ministre (PM) camerounais.

Il était près de 12 h samedi dernier à l’esplanade d’honneur des Services du Premier ministre lorsque le « Grand Alleluia » a été entonné par la chorale géante de quelque 500 personnes, et repris en chœur par l’immense foule présente. Ce chant d’allégresse venait ainsi mettre un terme à plus de trois heures de célébration, dont le clou aura été la marche géante, dite « Marche de l’unité et de l’intégration nationales », sur dix itinéraires différents des sept arrondissements de la capitale camerounaise, avec pour point de convergence le rond point des services du Premier ministre. Sous le regard de Philemon Yang, le chef du gouvernement, en sa qualité de représentant personnel du chef de l’Etat, Paul Biya, c’est par milliers que les Camerounais sont venus dire leur fierté d’appartenir à cette Nation unie, malgré sa diversité. Ils étaient tous là, sans distinction aucune pour raviver la flamme de l’unité et de l’intégration nationales, dans une organisation coordonnée par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Bidoung Mkpatt. Etudiants des universités, élèves, travailleurs, handicapés, conducteurs de motos taxis, côtoyant allègrement les membres du gouvernement qui ont pris place aux côtés du Premier ministre, ceux du corps diplomatique accrédités au Cameroun, les dames du Cercle des Amis du Cameroun (Cerac), de la Fondation Chantal Biya…

Balançant à bout de bras, de petits drapeaux tricolores, vert rouge et jaune, les Camerounais des dix régions de notre pays ont chanté et dit leur joie de vivre dans un pays de paix, dans un Cameroun uni et indivisible. Les banderoles brandies l’ont encore mieux exprimé. On pouvait ainsi lire : « Le Cameroun est uni, Un et Indivisible », « Consolidons toujours davantage le mieux-vivre. Ensemble pour un Cameroun uni et prospère », « Restons unis et engagés au travail pour accélérer la marche inexorable du Cameroun vers l’émergence », « Nous, Camerounais, sommes liés par les mêmes aspirations et le même destin »… Les marcheurs venus sur les dix itinéraires ont ensuite effectué un vaste mouvement giratoire autour du rond point des services du Premier ministre, dans une discipline qui forçait l’admiration. Une prière œcuménique, autre symbole de cette unité et de cette fierté de vivre ensemble qui caractérise les Camerounais, est venue mettre un terme à la manifestation. Des marches similaires ont été organisées dans les autres chefs-lieux de régions de notre pays.

Source : Cameroon tribune

Par Jean Francis BELIBI