Cameroun : 15 milliards de FCFA du PNUD pour appuyer les populations de l’Extrême-nord victimes de terrorisme

15 milliards de FCFA du PNUD pour appuyer les populations de l'Extrême-nord victimes de terrorisme | © MSF/Illustration
15 milliards de FCFA du PNUD pour appuyer les populations de l’Extrême-nord victimes de terrorisme | © MSF/Illustration

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a octroyé un appui de 15 milliards de francs CFA au Cameroun pour la construction des infrastructures de base dans la région de l’Extrême-nord du pays en butte aux attaques de la secte terroriste Boko Haram, a-t-on appris ce mardi de sources concordantes.

L’insécurité créée par Boko Haram dans cette partie fait en sorte que des riverains ont des difficultés liées à la disponibilité des services sociaux de base et à des infrastructures offrant de meilleures conditions de vie.

C’est dans ce cadre que le PNUD a entrepris un investissement de 15 milliards de francs CFA pour la phase triennale 2013-2016 destiné à quatre communes, en l’occurrence, Maga, Mora, Moulvoudaye et Touloum.

Depuis, mardi, une mission du PNUD séjourne dans la partie septentrionale du Cameroun pour visiter et évaluer les infrastructures réalisées dans le cadre du programme d’appui aux organisations et coopératives pour la réduction de la pauvreté à la base.

«L’action vise l’accompagnement des organisations paysannes, des groupements d’agriculteurs ou éleveurs, à tirer le meilleur parti à travers le profit des prix d’approvisionnements en intrants et des prix de vente de leurs productions. Celle-ci va d’ailleurs exhorter les heureux élus à en faire bon usage», a déclaré le chef de mission du PNUD au Cameroun Najat Rotchdi.

Une donation qui saluée par les bénéficiaires puisque «nous sommes très contents de cette aide du PNUD. On était vraiment dans les difficultés. Cela nous permettra d’acheter des intrants agricoles du moment où nous sommes en pleine saison agricole» a indiqué un responsable d’un Groupe d’initiative commune (GIC) dénommé Woore de Touloum.

Le PNUD, en partenariat avec le Ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEFI) a également mis sur pied le sous-programme de réduction de la pauvreté à la base.

© CAMERPOST avec © APA