Cameroun : 115.000 tonnes de déficit d’huile de palme par an – 13/10/2014

Le Cameroun accuse un déficit de 115 000 tonnes d’huile de palme an, malgré une légère hausse de la production nationale à travers la création des sites-pilotes dans le cadre du projet d’Amélioration de la productivité et de la compétitivité de la filière palmier à huile (APROCOM-PH).

Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

Le Cameroun importe 115.000 tonnes d’huile de palme par an pour combler le déficit sur le marché avec une demande annuelle estimée à 385.000 tonnes d’huile de palme pour une production estimée à 270.000 tonnes.

Dès l’année prochaine, le pays s’attend à une légère amélioration de la production nationale puisque 20.000 tonnes d’huile de palme proviendront des sites-pilotes du projet AGROCOM-PH, de Sombo (Centre), Teze (Nord-ouest), Bakinguili et Mamfé (Sud-ouest).

Par ailleurs, les pouvoirs publics avec l’appui des bailleurs de fonds et l’Union des exploitants d’huile de palme (UNEXPALM) entendent poursuivre la création des nouvelles plantations en y introduisant des méthodes culturales modernes ainsi que l’utilisation des semences de grande qualité.

Il s’agit de résorber le déficit en huile de palme d’ici les cinq prochaines années, au regard des projets en cours, d’autant que des centaines d’hectares de certaines entreprises industrielles à l’instar de la Cameroon development corporation (CDC) et de la Société camerounaise des palmeraies (SOCAPALM) seront opérationnels.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz