Cameroun : 105 enseignants sanctionnés par le délégué régional de  l’éducation de base – 30/01/2015

Le délégué régional de  l’éducation de base l'Est a sanctionné 150 enseignants ayant brillé par l’absentéisme et la non préparation des cours depuis le début du deuxième trimestre. Photo d'illustration
Le délégué régional de l’éducation de base l’Est a sanctionné 150 enseignants ayant brillé par l’absentéisme et la non préparation des cours depuis le début du deuxième trimestre. Photo d’illustration

Il leur est reproché l’absentéisme et la non préparation des cours depuis le début du deuxième trimestre.

Certains enseignants de l’Education de base dans la région de l’Est prêchent par l’irrespect des règles de déontologie éducative. Le constat a été fait par Hermann Oba Biya, le délégué régional de cet ordre d’enseignement, a été fait au terme de la visite des établissements scolaires de sa sphère de compétence, et aussi sur la base des rapports produits par ses collaborateurs des délégations départementales. Il a convoqué les 105 enseignants et directeurs d’écoles qui rament à contre-courant de l’esprit du bréviaire de l’enseignant qui a pourtant été vulgarisé dans le cadre du carrefour pédagogique organisé à leur intention à la rentrée scolaire. Certains brillent toujours par l’absence à leur poste de service, tandis que d’autres ne préparent pas leurs cours. Toutes choses contraires à la pédagogie. Il s’agit là des comportements qui, s’ils perdurent, peuvent contribuer à l’atteinte des mauvais résultats au terme de l’année scolaire.

Afin de permettre une bonne couverture des programmes, le délégué régional du Minedub a tenu à prendre le taureau par les cornes. La prochaine fois a-t-il prévenu, il sera question de passer à la vitesse supérieure en infligeant les sanctions. Le but recherché ici est de faire exécuter sur le terrain les instructions de la hiérarchie qui visent à assurer une bonne éducation des élèves. Pour lui, une heure de cours manquée, c’est l’avenir d’un citoyen camerounais qui est ainsi gravement compromis. Le souhait de tous est que ces éducateurs prennent la mesure de leurs responsabilités dans l’éducation des citoyens de demain.

Source : © Cameroon Tribune

Par Pierre CHEMETE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz