Cameroun : 1 milliard d’euros consacré à une centrale hydroélectrique

1 milliard d'euros consacré à une centrale hydroélectrique | © afrinews.
1 milliard d’euros consacré à une centrale hydroélectrique | © africanews.

Le projet est porté par le gouvernement camerounais, la Banque mondiale et le leader Français de l‘énergie EDF. A terme, il devrait assurer un tiers des besoins en électricité du Cameroun.

Le gouvernement camerounais, la Banque mondiale et la compagnie française d‘énergie, EDF, s’apprêtent à porter sur les fonds baptismaux une centrale hydroélectrique au Cameroun. Située à 65 km de Yaoundé, la capitale, la centrale sera gérée pendant 35 ans par l’entreprise Nachtigal hydro power compagny.

Le projet, censé assurer un tiers des besoins en électricité du Cameroun d’ici 2021, va nécessiter 655 milliards de FCFA (environ 1 milliard d’euros), dont 40 % de parts pour EDF – qui en est l’actionnaire majoritaire -, 30 % de parts pour le gouvernement camerounais et les 30 % restants pour la Banque mondiale à travers sa filiale, la Société financière internationale (SFI).

Octobre 2016 devrait ainsi marquer le début des travaux dont la mise en service à pleine puissance est prévue pour 2021.

Ce “projet très structurant” selon Valérie Levkov, directrice de la zone Afrique et Moyen-Orient d’EDF, est une aubaine pour le Cameroun qui traverse actuellement une grave crise énergétique illustrée par des coupures incessantes d‘électricité. Et cela, nonobstant la dizaine de centrales de grande et moyenne capacité (hydroélectrique, à fuel, à gaz et thermique) et la vingtaine de petites centrales pour une capacité cumulée de 1.292 MW.

Pourtant, le potentiel hydroélectrique du Cameroun est l’un des meilleurs en Afrique, sinon, le deuxième, après celui de la République démocratique du Congo. Mais la mauvaise exploitation en a ralenti les capacités.

Lire la suite à © africanews. >>