Café – Cameroun : l’UE appuiera la relance de la filière café à hauteur de 15 milliards de francs Cfa

Selon le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, l’Agence des cafés robustas d’Afrique et de Madagascar (Acram) vient d’être éligible à un financement sous la forme «de subventions non remboursables» de l’Union européenne, au titre du 11ème Fed. Ce financement est d’un montant total de 19,6 milliards de francs Cfa (30 millions d’euros).

Luc Magloire Mbarga Atangana
Luc Magloire Mbarga Atangana

Membre de l’Acram et présenté comme la principale cheville ouvrière des négociations avec l’UE pour le financement de la relance de la production du café robusta en Afrique et à Madagascar, le Cameroun, à lui seul, bénéficiera de 80% de cette enveloppe globale, soit environ 15 milliards de francs Cfa, précise le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (Cicc).

Cet accord de financement survient dans un contexte marqué par une chute drastique de la production caféière camerounaise, qui est passée de 38 127 tonnes à 16 142 tonnes au cours de la dernière campagne, soit une baisse de 56,7%. Une baisse de la production que les opérateurs mettent sur le compte des changements climatiques et du désintérêt des producteurs découragés par des prix de moins en moins rémunérateurs.

Avec Agence Ecofin

Vous aimez ? Partagez !