Burundi : L’armée désamorce une grenade offensive sous un pont à Bujumbura – 08/07/2015

L'armée désamorce une grenade offensive sous un pont à Bujumbura au Burundi | DR
L’armée désamorce une grenade offensive sous un pont à Bujumbura au Burundi | DR

Des éléments de l’armée ont désamorcé, mercredi matin à Bujumbura, deux grenades dont l’une d’elles, d’une charge de dix tonnes, avait été placée sous le pont Muha situé non loin du centre-ville de la capitale burundaise.

Interrogé par APA, le porte-parole de l’armée Burundaise, le colonel Gaspard Baratuza, a indiqué que la grenade était posée depuis quelques semaines. Il a ajouté qu’il a fallu faire appel aux militaires spécialisés du camp Muzinda qui l’ont neutralisée avant de la désamorcer. La circulation sur le pont avait été fermée momentanément, a-t-il précisé.

Moins offensive, l’autre grenade est l’œuvre de malfaiteurs non encore identifiés. Elle avait été détectée mardi soir à la station d’essence qui appartiendrait à une grande personnalité du parti au pouvoir, le CNDD-FDD.

Selon le porte-parole de l’armée, ce sont les habitants des environs, intrigués par des petits bruits inhabituels émanant d’un sachet jeté au sol, qui ont sonné l’alerte.

Un des généraux putschistes proche du général Godefroid Niyombare, cerveau du putsch avorté du 13 mai dernier, a revendiqué le week-end, dernier, sur une télévision kenyane, la responsabilité des attaques à la grenade observées ces derniers jours à Bujumbura.

Dans son message livré en langue anglaise, il a promis qu’il allait chasser du pouvoir le président Nkurunziza par la force.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz