Burkina : Le nouveau président promet ”des consultations sans délai” avec les forces vives du pays – 31/10/2014

Honoré Traoré, le chef d'état major des armées, va assurer le rôle de chef de l'Etat au Burkina Faso. | AFP/AHMED OUOBA
Honoré Traoré, le chef d’état major des armées, va assurer le rôle de chef de l’Etat au Burkina Faso. | AFP/AHMED OUOBA

Le nouveau chef de l’Etat burkinabè, Honoré Nabéré Traoré, a, dans une déclaration faite vendredi à Ouagagagou, annoncé qu’il allait “procéder sans délai, à des consultations avec toutes les forces vives et les composantes de la nation”.

Pour le général Traoré, ces consultations visent un processus devant aboutir au retour à une vie constitutionnelle nationale.

“Un appel est lancé à tous les citoyennes et citoyens, organisés dans les différentes sphères de la vie nationale à répondre aux sollicitations qui leur seront adressées”, a-t-il précisé.

L’ancien président du Faso, Blaise Compaoré, a rendu sa démission au regard de la crise que traverse le pays suite à sa volonté de modifier l’article 37 en vue de se représenter à l’élection présidentielle de 2015, après 27 ans passé au pouvoir.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase est la décision gouvernementale de passer par la voie parlementaire pour modifier la constitution.

Hier, jeudi, la population en colère, a pris d’assaut l’Assemblée nationale qu’elle a saccagée et incendiée, en dépit du retrait de la nouvelle mouture de l’article 37 que les députés devaient examiner et voter.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz