Burkina : Le lieutenant-colonel Zida remet le document du schéma de la transition aux acteurs – 07/11/2014

Le roi de la tribu des Mossi, Mogho Naba (g), le lieutenant-colonel Isaac Zida (c) et l'archevêque de Ouagadougou Philippe Ouedraogo (d) à Ouagadougou le 4 novembre 2014. © AFP
Le roi de la tribu des Mossi, Mogho Naba (g), le lieutenant-colonel Isaac Zida (c) et l’archevêque de Ouagadougou Philippe Ouedraogo (d) à Ouagadougou le 4 novembre 2014. © AFP

L’actuel chef de l’Etat du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida a remis, ce jeudi après-midi, le document présentant le schéma de la transition aux acteurs constitués de l’ensemble des Organisations de la société civile (OSC), des partis politiques de l’opposition et des autorités coutumières et religieuses, a constaté APA, dans la capitale burkinabè.

Le document remis aux acteurs ne mentionne pas encore de noms pour présider la transition, mais comporte certainement des propositions de noms autour desquels les parties prenantes vont discuter afin de trouver la personnalité civile qui devra gérer la transition au Burkina Faso, après la démission, vendredi dernier de Blaise Compaoré.

Les acteurs ont donné rendez-vous lundi prochain au lieutenant-colonel Zida afin de lui rendre compte de leurs observations.

Hier mercredi, trois chefs d’Etat de la sous-région, à savoir, les présidents ghanéen John Dramani Mahama, nigérian Goodluck Jonathan et sénégalais Macky Sall, étaient à Ouagadougou, dans le cadre d’une mission conjointe, de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l’Union africaine (UA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Les trois personnalités ont échangé avec les différentes composantes de la société burkinabè, dans le but de trouver un président de transition.

Le Président Blaise Compaoré a rendu sa démission vendredi dernier, en mi-journée, suite à une insurrection populaire entamée jeudi et consécutive à la volonté du camp présidentiel de modifier l’article 37 limitant le nombre de mandats présidentiels à deux.

Après des tergiversations au sommet de la hiérarchie militaire, la présidence de la transition est, pour le moment, entre les mains du lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, précédemment n°2 du Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz