Burkina : Le lieutenant-colonel Zida au chevet des malades dans deux hôpitaux de Ouagadougou – 05/11/2014

Le nouvel homme fort du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, a rendu visite mardi aux nombreux blessés du soulèvement populaire qui sont sous traitement aux hôpitaux ‘’Yalgado Ouédraogo’’ et ‘’Blaise Compaoré’’.

A cette occasion, il a annoncé qu’il envisageait de rebaptiser la dernière infrastructure citée ‘’hôpital Hama Arba Diallo ‘’, du nom du défunt opposant du PDS/Metba.

Durant sa tournée, le chef de l’Etat Zida a assuré que tous les blessés seront pris en charge gratuitement. Pour ce qui est des morts occasionnées par l’insurrection populaire, il a dit qu’il envisageait de décréter à leur intention une journée de deuil national.

Pour ce faire, le nouvel homme fort du pays dit attendre la fin des enquêtes en cours pour retrouver toutes les dépouilles mortelles.

A l’étape de l’hôpital Blaise Compaoré, le lieutenant-colonel Zida a déclaré ; ‘’ moi tout de suite, en venant, j’ai remarqué à la porte qu’on a barré le nom Blaise Compaoré. Je ne sais pas si vous l’avez observé”.

Il a ensuite ajouté ; ‘’ je vais plutôt aller dans le même sens d’une proposition de rebaptiser l’hôpital en hommage à une personnalité comme Hama Arba Diallo”. Une telle mesure permettra au peuple d’être plus respecté, a-t-il souligné.

La haute hiérarchie militaire a élevé le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida au rang de chef de l’Etat depuis la démission de Blaise Compaoré le 31 octobre.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz