Burkina : La Constitution rétablie, la Charte de la transition sera signée dimanche – 15/11/2014

Le lieutenant-colonel Isaac Zida (c) à Ouagadougou. Issouf Sanogo  /  AFP
Le lieutenant-colonel Isaac Zida (c) à Ouagadougou. Issouf Sanogo / AFP

Le Chef de l’Etat burkinabè, le lieutenant-colonel Isaac Zida, a rétabli samedi la constitution du pays ouvrant la voie à la signature, dimanche, de la Charte de la transition adoptée à l’unanimité jeudi par les parties prenantes (opposition politique, société civile, autorités militaires, religieuses et coutumières).

Initialement prévue pour ce samedi dans la matinée, la signature de la Charte de la transition a été renvoyée à dimanche afin de « régler quelques petits détails », indique-t-on. Ces détails sont liés aux travaux à faire dans la salle devant accueillir les délégations et pour permettre aux personnes devant venir de l’intérieur du pays d’arriver à temps.

La Charte a été remise vendredi après-midi au lieutenant-colonel Isaac Zida à Ouagadougou par une délégation composée de la société civile, des partis politiques et des autorités coutumières et religieuses.

C’est à l’issue de la signature du document par les représentants des différentes composantes ayant participé à son élaboration que les personnes qui composeront la transition au Burkina Faso pourraient être connues.

A l’occasion de la cérémonie de remise de la Charte au Lieutenant-colonel Zida, le chef de la délégation, le Pasteur Henry Yé, a annoncé que le choix des personnes qui doivent composer l’organe de transition ne devrait pas prendre du temps et que « dès la semaine prochaine, les Burkinabè auront à nouveau un organe de transition dirigé par un civil ».

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz