Burkina Faso : Plus de 200 mille volailles décimées par la grippe aviaire – 15/04/2015

Plus de 200 000 têtes de volailles sont mortes ou ont été abattus au Burkina Faso à cause de la grippe aviaire, présente dans le pays depuis deux mois environ, a-t-on appris auprès du ministère des Ressources animales qui a rencontré, mardi à Ouagadougou, des partenaires techniques et financiers pour faire le bilan de l’épizootie.

Au cours de cette rencontre, le Directeur général des services vétérinaire (DGSV), Dr Lassiné Ouattara, a fait le point complet de ce fléau aviaire qui frappe le Burkina Faso depuis le mois de février 2015.

Il en ressort qu’à la date du 13 avril dernier, la maladie des volailles a décimé 200 mille poules et 2 mille pintades dans 19 foyers d’épizootie sur l’ensemble du territoire national. Le DGSV a rappelé que la maladie de grippe aviaire a été recensée dans cinq provinces du pays (Boulkiemdé, Houet, Kadiogo, Poni et Sanguié), avant de préciser que la perte financière se chiffre à plus de 3 milliards de FCFA.

Profitant de la rencontre avec les Partenaires techniques et financiers (PTF), le ministre des Ressources animales, Jean Paul Rouamba, a invité ceux-ci à soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre le fléau aviaire.

Il a souligné que le Burkina Faso a déjà mobilisé environ 400 millions de FCFA pour la mise en œuvre du plan de riposte à Influenza aviaire hautement pathogène à H5N1 (autre nom de la grippe aviaire).

Dès l’annonce officielle de la maladie animale, certains pays voisins dont la Côte d’Ivoire et le Mali, ont interdit l’importation de la volaille en provenance du Burkina Faso.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz