Burkina Faso – Michel Kafando : « Aucune victime lors de l’assaut contre les ex putschistes »

Michel Kafando, président de la transition au Burkina Faso | DR
Michel Kafando, président de la transition au Burkina Faso | DR

L’opération menée mardi soir par les forces armées burkinabé au camp Naba Koom pour débusquer les ex-putschistes du Régimentd e sécurité Présidentielle (RSP) s’est terminée sans effusion de sang, a déclaré mercredi à Ougadougou, le président de la transition, du Faso, Michel Kafando.

« Le travail fait par l’armée nationale ne s’est soldé par aucune victime », a déclaré le président Michel Kafando à la presse, au milieu du camp Naba Koom, désormais aux mains de l’armée loyaliste, depuis mardi soir.

« J’ai entendu des gens dire qu’il y a eu des morts. J’ai entendu même le général Diendéré dire qu’il y a eu trop de morts. A la comptabilité que moi-même j’ai vérifié, il n’y a aucune victime. La vérité est là. Pour tous ceux qui voudraient vérifier pourraient prendre attache avec l’Etat-major général des armées », a dit Kafando, entouré d’officiers de l’armée nationale dont le chef d’Etat-major général des armées, Pingrenoma Zagré

Michel Kafando qui a félicité l’armée nationale pour le travail abattu et pour libérer le camp Naba koom, a dit qu’ « une page est tournée. Nous allons maintenant travailler à consolider les acquis. Nous allons nous engager au service de la république et au service du peuple burkinabè ».

C’est hier mardi que les forces loyalistes ont lancé un assaut au camp Naba Koom 2 pour le libérer des mains de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Le chef putschiste, le général Gilbert Diendéré se serait réfugié dans une ambassade à Ouagadougou.

© CAMERPOST avec © APA