Burkina Faso : le gouvernement bénéficie d’un appui de 120 millions d’euros de l’ Union Européenne – 15/06/2015

Michel Kafando, président de la transition au Burkina Faso | DR
Michel Kafando, président de la transition au Burkina Faso | DR

Le Burkina Faso, dans le cadre de l’appui au gouvernement de transition, vient de bénéficier d’une enveloppe de 120 millions d’euros de l’Union européenne, pour une période de 18 mois, a-t-on appris ce lundi auprès du ministère de l’Economie et des Finances.

Cet appui permettra de garantir des fonds additionnels au budget du Burkina Faso, déficitaire en 2015 et fortement affecté par une importante baisse des revenus, pour favoriser la stabilité politique, économique et sociale.

Les fonds serviront notamment à maintenir les services publics de base et à organiser les élections dans ce pays ouest-africain.

Deux décaissements de cet appui sont prévus : le premier de 70 millions d’euros dès juillet 2015 et le deuxième de 50 millions pour le début de l’année 2016.

Ils sont conditionnés avec la poursuite de la mise en œuvre de la politique nationale de réduction de la pauvreté et la bonne gouvernance des fonds publics. En plus, des conditions particulières portent sur l’indépendance de la justice, la transparence et la lutte contre la corruption.

L’appui budgétaire de l’Union européenne au Burkina Faso fait partie de l’enveloppe de 623 millions d’euros allouée dans le cadre du Programme indicatif national (PIN) 2014-2020, signé en septembre 2014 et financé par le 11ème Fonds européen de développement (FED).

Le PIN se concentre sur trois secteurs : la bonne gouvernance, la santé et la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz