Burkina Faso : Le gouvernement abandonne le projet de modification de la Constitution – 30/10/2014

Blaise compaoré, le président burkinabè.
Blaise compaoré, le président burkinabè.

Le gouvernement burkinabè a annoncé jeudi matin, dans une situation confuse suite à de violentes manifestations et l’incendie d’une partie du parlement, avoir abandonné le projet de modification de la Constitution qui aurait permis à Blaise Compaoré de briguer un autre mandat en 2015 après 27 ans passés au pouvoir.

Des affrontements sont en cours entre les manifestants et les forces de l’ordre, dans une situation confuse amenant le gouvernement à appeler au calme et à la retenue.

Une foule de manifestants avait réussi jeudi à pénétrer et saccager avant de la brûler une partie de l’Assemblée nationale pour protester contre le projet de révision de la constitution, mis en vote le même jour, et qui aurait permis à Blaise Compaoré de rester au pouvoir.

Selon des informations, les manifestants ont pris d’assaut la radiotélévision nationale qui a cessé d’émettre et saccagé l’hôtel qui a hébergé les députés la nuit dernière pour leur permettre d’être plus près de l’Assemblée nationale.

Le quartier de la présidence de la République a été pris d’assaut par les manifestants qui sont également dans les rues de Bobo Dioulasso, la deuxième ville du pays.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz