Burkina Faso : Le FMI suspend sa coopération jusqu’à la formation d’un gouvernement – 14/11/2014

Le Lieutenant-colonel Isaac Zida. AFP / Issouf SANOGO
Le Lieutenant-colonel Isaac Zida. AFP / Issouf SANOGO

Le Fonds monétaire international (FMI) a décidé de geler sa coopération avec le Burkina Faso, jusqu’à la formation d’un gouvernement “reconnu internationalement”, a appris APA auprès de la représentation de l’Institution financière à Ouagadougou.

Cette mesure est consécutive à la chute du président Blaise Compaoré le 31 octobre dernier et à la reprise du pouvoir par l’armée.

Le FMI s’est dit disposé à reprendre les discussions avec les autorités burkinabés dès qu’un gouvernement de transition reconnu internationalement sera en place.

Au début de l’année 2014, le FMI avait ouvert une ligne de crédit de 41,6 millions de dollars sur trois ans en faveur du Burkina Faso, dont le versement par tranches est soumis à des audits trimestriels et à des réformes.

Selon le FMI, les autorités civiles qui seront prochainement désignées, pourraient demander à réactiver le plan d’aide actuel ou requérir un crédit d’urgence.

Pour l’année 2014, le FMI avait tablé sur croissance prévisionnelle à 6,7 %, avec des projections prudentes tenant compte des perspectives des cours internationaux modérés de l’or et du coton.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz