Burkina Faso : La presse en ligne commente le procès de l’ancien DG des douanes Ousmane Guiro – 20/06/2015

Ousmane Guiro, ancien Directeur général des douanes du Burkina Faso | DR
Ousmane Guiro, ancien Directeur général des douanes du Burkina Faso | DR

La presse en ligne burkinabè a largement commenté, ce samedi, le procès de l’ancien Directeur général (DG) des douanes Ousmane Guiro, accusé de ‘’corruption passive, d’enrichissement illicite et violation de la réglementation des changes’’.

‘’Deuxième jour du procès Guiro : L’ancien DG des douanes possède 31 parcelles”, titre le site d’information Burkina24 qui souligne que ce vendredi 19 juin, s’est rouvert le dossier le plus attendu des Burkinabè de ces assises criminelles, celui de l’ancien DG des douanes, Ousmane Guiro.

Le site d’information rapporte qu’il est ressorti, lors de l’audience, la veille, que l’ancien DG des douanes posséderait plusieurs parcelles.

‘’Ousmane Guiro est propriétaire de 31 parcelles dont les investissements sont estimés à 769 millions FCFA. Il a 3 enfants qui étudient à l’étranger (Canada et USA). L’inventaire des avantages légaux que l’Etat lui a versés est de 483 millions FCFA”, écrit Burkina24.

‘’Assises criminelles : Ousmane Guiro plaide non coupable‘’, titre, de son côté, le site d’information en ligne du quotidien d’Etat Sidwaya qui renseigne que le procès de l’ancien DG des douanes a débuté, jeudi dernier devant la chambre d’accusation de la cour d’appel de Ouagadougou

Pour sa part, Lefaso.net informe que ‘’ Les cantines seront au procès ce 20 juin”, avant d’ajouter que suspendu hier soir (jeudi, Ndlr), le procès de l’ex-directeur général des douanes, Ousmane Guiro, a repris dans la matinée de ce vendredi 19 juin 2015.

Notre confrère précise que cette deuxième journée du procès a été consacrée surtout à l’examen des pièces contenues dans le dossier soumis à la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou.

‘’Un gros dossier contenant des procès-verbaux, des dizaines d’enveloppes vides, et autres pièces à conviction. Procès-verbaux lus, les enveloppes vérifiées de fond en comble, les autres pièces passées (…)”, indique Le faso.net.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz