Burkina Faso : Fusion de trois partis politique se réclamant de l’idéologie de l’ancien président Thomas Sankara – 10/10/2014

Trois partis sankaristes à savoir l’Alliance des démocrates révolutionnaires (ADR), la Convergence de l’espoir (Espoir) et l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS) ont annoncé, mercredi, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou, leur regroupement prochain en Union des révolutionnaires du Faso (UREFA).

Thomas Sankara. Photo d'archives
Thomas Sankara. Photo d’archives

Les présidents de l’URD/MS, Alphonse Marie Ouédraogo, de l’Espoir, Jean Hubert Bazié et de l’ADR, Gustave Ilboudo ont annoncé aux journalistes que la fusion de ces trois partis sankaristes sera officiellement consacrée le 25 octobre prochain.

Ces trois leaders de l’opposition burkinabè, tendance sankariste, veulent s’inspirer de l’exemple de la Révolution, «de ses succès et de ses échecs».

Ils estiment que, «le peuple burkinabè a soif de changement. Il a besoin d’un pouvoir à l’image de ses intérêts. C’est pourquoi nos partis ont initié avec patience et détermination, avec clairvoyance et conviction, la démarche d’union avec une perspective de fusion à terme».

A entendre Alphonse Marie Ouédraogo, en quatre ans (1983-1987), il y a eu un réveil sans précédent du peuple burkinabè parce que la Révolution démocratique et populaire «lui a fait prendre conscience de sa force et de la possibilité de prendre en main son destin…».

Thomas Sankara qui a donné le nom Burkina Faso (pays des hommes intègres) à l’ancienne Haute-Volta, est tombé le 15 octobre 1987 lors d’un coup d’Etat militaire en compagnie de douze de ses compagnons.

Le charisme du jeune capitaine a fait de lui, une idole pour de nombreux jeunes en Afrique et son héritage politique est revendiqué par des partis au Burkina Faso, dits partis sankaristes.

Les partis sankaristes ont prévu plusieurs activités à Ouagadougou pour commémorer le 27 anniversaire du décès de Thomas Sankara.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Burkina Faso : Fusion de trois partis politique se réclamant de l’idéologie de l’ancien président Thomas Sankara – 10/10/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francisca Mboe

ah ca

Guy René

Cela montre qu’on peut tuer une personne, mais pas ses idées…

wpDiscuz