Burkina Faso : Elisabeth Bado élue présidente de la Haute cour de justice – 19/04/2015

Elisabeth Bado présidente de la Haute Cour de Justice | © Photo : aOuaga.com
Elisabeth Bado présidente de la Haute Cour de Justice | © Photo : aOuaga.com

Elisabeth Bado / Somé, magistrate de grade exceptionnel, a été élue présidente de la Haute cour de justice (HCJ) du Burkina Faso, lors d’un vote survenu peu après l’installation, vendredi à Ouagadougou, des membres de cette institution judiciaire.

Elue par ses pairs dont huit se sont prononcés pour et un contre, la nouvelle présidente de la Haute cours de justice remplace à ce poste, Marie Gisèle Guigma.

Elle est secondée par le député Wilfried Zoundi, vice-président de la HCJ, élu avec sept voix pour, une abstention et un bulletin nul.

Elisabeth Bado / Somé qui fut conseillère au Conseil d’Etat en août 2008, était avant ses nouvelles fonctions membre de la Cour de cassation.

L’installation des neuf membres de la Haute cour de justice du Burkina Faso a eu lieu en présence de présidents d’autres institutions dont celui du Conseil national de la Transition, Mounina Shériff Sy.

La HCJ est composée de trois membres choisis par le Président de la Cour de cassation et de six autres membres venant du Conseil national de la transition, tenant lieu d’Assemblée nationale.

C’est la Haute cour de justice, conformément au Titre IX article 138 de la Constitution, qui est compétente pour connaitre des actes commis par le président du Faso dans l’exercice de ses fonctions.

La même cour devrait juger les membres du gouvernement déchu de Blaise Compaoré, ayant commis des malversations alors qu’ils étaient ministres.

Certains de ces ex-ministres, interpellés la semaine dernière et conduits devant le parquet, ont été relaxés parce que le procureur du Faso s’est dit incompétent pour statuer sur les dossiers les concernant.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz