Budget : Le Cameroun vise un taux de croissance de 4,9% en 2017 (président)

Budget : Le Cameroun vise un taux de croissance de 4,9% en 2017 (président)

La croissance envisagée pour le Cameroun en 2017 devrait se situer à 4,9%, contre 4,7% en 2016 et 5,8% en 2015, selon la circulaire fixant les orientations générales de la politique budgétaire, ainsi que les dispositions pratiques pour l’élaboration du budget de l’État pour l’exercice 2018, rendue publique mardi soir par le président Paul Biya.

L’économie nationale fait montre de résilience en dépit des chocs exogènes et de la situation économique précaire dans la sous-région, l’atout de la diversification a permis de maintenir la croissance autour de 5,6% en moyenne annuelle depuis 2012.

Pour le chef de l’État, ladite économie devrait retrouver sa vigueur pour les années à venir, soutenue notamment par le secteur non pétrolier.

L’objectif majeur, pour 2018, restera ainsi l’accélération de la croissance pour la rendre plus forte, durable, inclusive et génératrice d’emplois, les leviers d’action devant prioritairement porter sur la modernisation de l’appareil de production, la promotion des activités agropastorales et agro-industrielles, l’amélioration des capacités d’offre dans le domaine énergétique, de la compétitivité des entreprises et du climat des affaires, de l’accès au financement, de la promotion des industries locales et la transformation accrue des produits du terroir.

Dans ses grandes masses, le budget de l’État camerounais pour l’exercice 2018 table sur des hypothèses d’un taux de croissance réelle du produit intérieur brut (PIB) de 4,6% dont 4,5% pour le PIB non pétrolier, un taux d’inflation de 2%, un déficit budgétaire global de 3,3% du PIB et un déficit du compte courant de 1,7% du PIB.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz