Brexit : « La sortie de l’Union Européenne n’aura pas d’effet sur la coopération entre le Cameroun Royaume-Uni »

Le Premier ministre camerounais, Philemon Yang, reçoit Neil Wigan, le Directeur Afrique du Ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth | © CT
Le Premier ministre camerounais, Philemon Yang, reçoit Neil Wigan, le Directeur Afrique du Ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth | © CT

Neil Wigan, Directeur Afrique du Ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth a été reçu en audience par le Chef du Gouvernement Philemon YANG. Il effectue une visite de travail de au Cameroun.

La visite du diplomate britannique qui était accompagné pour la circonstance par l’Ambassadeur du Royaume-Uni au Cameroun était l’occasion de faire le point non seulement sur l’état des relations entre les deux pays mais aussi de rassurer quant aux éventuels effets que la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne pourrait avoir sur le long terme. En effet, Londres souhaite évaluer son engagement au Cameroun compte tenu des effets du BREXIT.

Une situation qui oblige le Royaume-Uni à redéfinir ses priorités dans les différents accords commerciaux et à renforcer les différents partenariats qu’il a avec le Cameroun. Les deux hommes ont évoqués les questions relatives à la lutte contre l’insécurité, le soutien en matière humanitaire, notamment la question des réfugiés, et le développement ainsi que de gouvernance. Neil WIGAN a réaffirmé la détermination de son Premier Ministre, Madame Theresa MAY à renforcer la coopération et le soutien britanniques au Cameroun. Ainsi en perspective, Londres annonce un important investissement dans l’habitat social dans la ville de Douala. Ce projet est évalué à environ  136 milliards de Fcfa. En outre, plus d’une dizaine de ville camerounaise seront pourvues en adduction d’eau. Cet autre projet est évalué à 147 milliards de Fcfa.

Pour l’heure, le Royaume-Uni soutient le Cameroun dans la lutte contre Boko Haram et a apporté comme contribution à l’effort de guerre une somme de 4 milliards de Fcfa. Pour ce qui est de la gestion des réfugiés et des déplacés internes, 17 milliards sont déjà investis. De l’avis de Bharat Joshi, Haut-commissaire du Royaume-Uni, Le Cameroun est un pays qui offre d’énormes opportunités commerciales.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

  • Il y aura des consequence.car nous avons des brocanteurs anglais d origine camerounais