Brésil 2014: Deux arbitres camerounais sélectionnés

Evariste Mekouande et Alioum Sidi  font partie des 13 arbitres africains retenus pour la Coupe du monde de football.

brazil_word_cup_2014
Le Cameroun est le pays africain le plus représenté dans le corps arbitral. Il partage cette place avec la Côte d’Ivoire. Des deux arbitres camerounais, Evariste Mekouande surnommé « fifa » est le premier sur la liste publiée le 14 janvier 2014 à Zurich. Agé de 36 ans  cet officier de police participe pour la deuxième fois consécutive au tournoi, en qualité d’arbitre assistant. En Afrique du Sud il avait officié au cours de 3 rencontres. Pour la Coupe du monde 2014 il fait partie du deuxième duo d’arbitres africains, avec Papa Gassama de la Gambie et le rwandais Félicien Kabanda.

Alioum Sidi est l’autre camerounais retenu par la Commission des arbitres de la Fifa. A l’âge de 30 ans ce sergent de l’armée de l’air est l’un des plus jeunes de la compétition. Il fait partie des arbitres de soutien. Huit duos d’arbitres de soutien sont en effet prévus pour la Coupe du monde 2014, dont deux constitués de représentants africains. Alioum Sidi est surnommé « néant » par ses pairs camerounais, à cause d’une erreur de la Fifa. Le camerounais est en effet  enregistré à la Fifa sous le nom de Néant Alioum. Contrairement à Evariste Mekouande, il est presque un débutant sur la scène internationale. Ses plus hauts faits d’armes sont des coupes du monde de football cadet, et un titre de 2ème meilleur arbitre africain de l’année 2011. Au niveau national il s’est vu attribuer à plusieurs reprises le prix du meilleur arbitre de MTN Elite one. Réputé rigoureux, il distribue en moyenne 3,07 cartons jaunes par match.

Selon les textes la sélection des arbitres s’est faite sur la base de la personnalité des candidats, leur lecture du jeu et leur connaissance des différentes approches tactiques. Les arbitres sélectionnés prendront part à trois séminaires (février, mars et avril). Un ultime regroupement est prévu dix jours avant le coup d’envoi de la compétition.

© Camerpost.com: Olivier NDEMA EPO

Partager cet article