Le boxeur camerounais Assan Abdoulaye évoluant en Corée du Sud se bat pour éviter d’être expulsé du pays

Le boxeur camerounais Assan Abdoulaye évoluant en Corée du Sud se bat pour éviter d’être expulsé du pays | Credit photo © Ajazeera.com

Parti du pays en 2015 pour une compétition mondiale en Corée du Sud dans le cadre des jeux militaires, le jeune homme a fait une fugue et est reste sur le sol Coréen. Aujourd’hui en situation irrégulière il souhaite briller sur le ring tout en  espérant qu’une victoire lui donnera le droit de rester au pays.

La fugue vers l’inconnu

L’histoire du jeune Assan apparait dans un reportage signé de Steven Borowiec et publié sur le site Ajazeera.com,  Le reportage nous plonge dans le quotidien de ce jeune camerounais qui comme de nombreux a saisi une aubaine pour tenter sa chance ailleurs loin de sa terre natale plus précisément en Corée di Sud. En 2015, alors que l’équipe militaire du Cameroun participe à une compétition internationale en Corée, Assan qui est dans l’équipe de boxe saisi le prétexte pour prendre la tangente. « C’était ma première fois de sortir du pays je me suis alors juré de ne jamais renter au Cameroun… Alors un soir sans informer qui que soit de mon équipe, je suis est sorti de l’hôtel qui se trouvait près de lieu de la compétition, j’ai emprunté un taxi pour une station de bus et ensuite le bus pour la Capitale Sud-Coréenne Séoul…je n’avais alors que 60 dollars dans mes poches…après les avoir épuisé cet argent en frais d’hôtel, je me suis résolu à demander le statut de réfugié », souligne le jeune homme. C’est ainsi que dans ses recherches de soutien il tombe sur Lee Kyoung-hoon un ancien boxeur âgé de 53.  Ce dernier s’engage à accompagner et à épauler le Camerounais. « Assan c’est un gagneur née parfois même sans préparation il est capable de remporter des combats…mais il doit encore travailler sa précision et sa puissance…sa situation est très complexe mais s’il devient un grand champion il gagnera le cœur des coréens alors peut être le gouvernement lui accordera le droit de rester ici », explique celui qui est désormais son coach.  Ils forment un duo très original dans la mesure où Assan ne parle que quelques mots  d’anglais basique la langue dans laquelle son coach s’exprime. Son entraineur non plus ne parle pas le français l’une des langues parlé au Cameroun, mais la barrière linguiste semble ne pas avoir d’effets puisque les deux sont focalisés sur un objectif car l’urgence pour le moment c’est de sortir Assan de sa situation. Ils savent que la boxe est la seule issue.

En attendant il faut vivre

Assan ne se bat pas seulement pour la gloire ou pour s’accomplir sur le plan professionnel il est très loin de sa terre natale et est en situation de demande d’asile. Il espère juste qu’un succès sur le ring sera un atout afin de persuader les autorités coréennes de lui accorder le droit de rester dans le pays.  Assan explique qu’il a perdu ses parents à l’âge de 12 ans et à 21 il a rejoint l’armée à 21 ans ses qualités athlétiques lui ont permis de se faire une place dans l’équipe militaire de boxe mais pour lui s’était juste un moyen de survivre. « Je ne savais même pas la différence entre la Corée du Sud et la Corée du Nord lorsque je suis arrivé ici…tout ce que je veux c’est une vie paisible moins pénible… ». Sa première demande d’asile a été rejetée par les autorités Sud-coréennes il a fait appel de cette décision et réintroduit une nouvelle demande. Il espère que cette fois sera la bonne.  En attendant Assan survit grâce à de petits boulots mais sa non maîtrise de la langue coréenne le limite dans ses possibilités alors il fait la vaisselle dans un restaurant de temps en temps…parfois aussi  il donne des cours de boxe à des amateurs locaux.

Source : Aljazeera.com  traduit pour Camerpost par Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le boxeur camerounais Assan Abdoulaye évoluant en Corée du Sud se bat pour éviter d’être expulsé du pays"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Celestin Tsiaze

je demande à l’ambassade du Cameroun en Corée du sud tintervenir immédiatement

Patrick Hova

On te dit qu’il a déserté et toi tu demande à l’ambassade d’intervenir.

Akenji Kim

L ambassadeur du cameroun et Korea , Cest Un Korean.supris?faites vos recherches

wpDiscuz