Bourses – Cameroun: La Douala Stock Exchange cotera sa quatrième ligne d’obligations en janvier 2014

De sources internes, aussi bien à la Société commerciale de banque Cameroun (SCB Cameroun), l’arrangeur du dernier appel public à l’épargne lancé par l’Etat du Cameroun, qu’au ministère des Finances, les titres de l’emprunt obligataire 2013-2018 de la République du Cameroun qui ont permis de lever 80 milliards de francs Cfa en décembre 2013, seront admis à la cote de la Douala Stock Exchange (DSX) ce mois de janvier 2014.

Douala_Stock_Exchange
Avec cette admission, le marché financier du Cameroun cotera désormais quatre lignes d’obligations, à savoir : les emprunts de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac), de la Société financière internationale (Sfi), et les deux emprunts de l’Etat du Cameroun de 2010 et de 2013.

Cette arrivée de nouveaux titres de l’Etat du Cameroun sur le marché secondaire de la DSX devrait, en principe, insuffler un peu plus de dynamisme au marché financier camerounais. En effet, selon l’aveu même du ministre des Finances, le démarrage des émissions de titres publics camerounais en 2011 sur le marché de la BEAC, notamment les bons du Trésor, ont constitué une véritable bouffée d’oxygène pour la DSX, avait indiqué Alamine Ousmane Mey au cours d’une visite à Douala en 2013.

En rappel, en bientôt 13 ans d’existence, la DSX, que dirige Pierre Ekoulé Mouangué (photo), ne cote que trois lignes d’actions (Semc, Socapalm, Safacam) et bientôt quatre lignes d’obligations. Ce qui, de l’avis des experts, est insignifiant pour que la DSX joue un rôle majeur dans le financement de l’économie camerounaise, voire de la sous-région Afrique centrale.

Avec Agence Ecofin