Bourse: La Commission des marchés financiers du Cameroun inflige une amende à la Douala Stock Exchange

La Commission des marchés financiers (CMF) du Cameroun a publié dans Cameroon Tribune du 5 août 2013 une série de décisions de sanctions à l’encontre d’opérateurs responsables de « manquements et irrégularités » dans le déroulement de l’emprunt de l’Etat du Cameroun « ECMR Net 5,6% 2010-2015 ».

Concernée par ces décisions, la Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières, a écopé d’une amende de 500 000 FCFA, « pour avoir, sans être prestataire de services d’investissement, fourni un service d’investissement consistant en la tenue du livre d’ordres dans une émission (centralisation de souscriptions) ». Pour la CMF, cette fonction est interdite à toute personne non prestataire de service d’investissement.

En plus de cette amende, la CMF a adresse un avertissement aux dirigeants de la DSX « pour leurs multiples manquements à leurs obligations professionnelles ». Le gendarme du marché financier du Cameroun parle d’un ici d’un entêtement de ces dirigeants à « ignorer ou à passer outre leur gestion de l’institution et des opérations boursières, les prescriptions et recommandations de la CMF ». Allusion faite spécifiquement des accords de place non entérinés par le régulateur.

Cette décision est signée de Chief Ejangue et d’Alphonsus Njiachomuna, respectivement président et secrétaire général de la CMF.

En dehors de la DSX, les autres structures incriminées par la CMF sont la Bicec, BMCE Capital, Afriland First Bank, Citibank, SGBC et Banque Atlantique.

( Agence Ecofin ) –

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz