Boko Haram : L’armée camerounaise poursuit son déploiement dans le nord du pays – 29/05/2014

Environ 2 000 soldats camerounais supplémentaires doivent être envoyés dans le nord du pays. Les premiers sont déjà arrivés près de la frontière avec le Nigeria. C’est l’une des mesures prévues pour lutter contre Boko Haram. L’objectif est de permettre aux soldats camerounais de mener des actions concertées avec des soldats nigérians de l’autre côté de la frontière. Mais des obstacles restent à franchir.

Des militaires nigérians se préparent à une patrouille nocturne dans la forêt de Sambisa, en partie contrôlée par Boko Haram (avril 2014). Ben Shemang / RFI
Des militaires nigérians se préparent à une patrouille nocturne dans la forêt de Sambisa, en partie contrôlée par Boko Haram (avril 2014). Ben Shemang / RFI

Les renforts sont issus de l’armée régulière et du Bataillon d’intervention rapide (BIR). Des colonnes ont été vues dès lundi sur la route nationale entre Ngaoundere et Maroua, la base du BIR dans la province de l’extrême nord.

L’objectif est de sécuriser la province où Boko Haram a mené plusieurs attaques ces dernières semaines, notamment dans la zone de Waza où dix chinois qui travaillaient sur un chantier ont été enlevés le 16 mai.

Patrouilles simultanées

Il s’agit aussi, à terme, de mener des patrouilles simultanées avec l’armée nigériane. Dans la zone de Gwoza dans le sud de l’Etat de Borno au Nigeria, les membres de Boko Haram, pour échapper à l’armée nigériane, traversent souvent la frontière sur les monts Mandara pour gagner le Cameroun, où ils ne sont pas inquiétés.

L’intérêt de ces patrouilles simultanées des deux côtés de la frontière est donc de fermer cette « porte de sortie ». Il faudra au préalable que des détachements de soldats camerounais se déploient dans les zones sensibles ; de l’aveu des autorités, l’armée camerounaise est en pleine montée en puissance opérationnelle, et puis, il faut bien sûr que l’armée nigériane, de son côté prenne des initiatives, ce qui n’est pas acquis.

Source : RFI