Boko Haram : La violence pousserait nombre de femmes et d’enfants dans la malnutrition avertit le PAM

Africains souffrant de famine | © AFP/Jerome Delay/Illustration
Africains souffrant de famine | © AFP/Jerome Delay/Illustration

Le Programme alimentaire mondial (PAM) s’est déclaré vendredi préoccupé par le risque d’augmentation du nombre d’enfants et de femmes souffrant de malnutrition dans les zones touchées par la violence semée par le groupe terroriste Boko Haram.

“Plus de 5,6 millions de personnes sont déjà confrontées à l’insécurité alimentaire modérée ou sévère”, a déclaré le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric lors d’une conférence de presse quotidienne.

Dans les zones les plus touchées, le niveau de malnutrition chez des enfants de moins de cinq ans dépasse le “seuil d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé, a noté le porte-parole.

Le PAM envisage de fournir une aide alimentaire et nutritionnelle à environ 600.000 personnes en réponse à la montée de l’insécurité alimentaire, de la malnutrition et du déplacement, a ajouté le porte-parole.

Boko Haram, depuis 2009, mène une campagne de violence au Nigeria pour établir un Etat islamique, affectant les pays voisins dont le Niger, le Tchad et le Cameroun.

La violence exercée par Boko Haram dans le nord du Nigeria a contraint les habitants locaux à quitter leurs maisons et à traverser les frontières, créant une crise alimentaire et nutritionnelle régionale.

Près de 200.000 personnes ont trouvé refuge dans les pays voisins Niger, au Cameroun et au Tchad, après avoir laissé derrière eux leurs maisons et leurs moyens de subsistance. Et à l’intérieur de ces pays limitrophes au nord-est du Nigeria, il y a un nombre croissant de personnes déplacées à l’intérieur.

Seul le Cameroun accueille plus de 100.000 personnes déplacées à l’intérieur du pays, le chiffre a plus que triplé depuis le début de l’année.

Le PAM vise à fournir de la nourriture à près de 400.000 personnes chaque mois, mais ce sera impossible sans de nouveaux afflux de financement urgents, a averti le PAM.

Source : © Agence de presse Xinhua