Belgique – Eliminatoires CAN 2017 : RD Congo et Cameroun se neutralisent (1-1) en amical – 09/06/2015

Le Congolais Chancel Mbemba (à gauche) à la lutte avec le Camerounais Aurélien Chedjou | © AFP PHOTO / BELGA / VIRGINIE LEFOUR
Le Congolais Chancel Mbemba (à gauche) à la lutte avec le Camerounais Aurélien Chedjou | © AFP PHOTO / BELGA / VIRGINIE LEFOUR

Les équipes de la RD Congo et du Cameroun ont fait match nul 1-1 lors d’une rencontre préparatoire aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017, ce 9 juin 2015 à Mons en Belgique.

RD Congo-Cameroun, ce sera peut-être l’affiche de la finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017 au Gabon ou de la CAN 2019 au Cameroun. Qui sait ? Mais en ce 9 juin 2015 à Mons en Belgique, il s’agissait d’un simple match de préparation aux éliminatoires de la CAN 2017. Et ça s’est parfois senti, malgré l’engagement physique. Car Congolais et Camerounais ont parfois dribblé, chambré jusqu’à plus soif, en première période, à l’image des ailiers de RDC, Yannick Bolasie et Jordan Botaka.

Ce dernier, qui a grandi aux Pays-Bas, a laissé entrevoir ses qualités sur le flanc droit. C’est lui qui ouvre ainsi le score à la 11e minute avec une frappe déviée dont la trajectoire surprend Fabrice Ondoa, le portier des Lions indomptables.

Henri Bedimo égalise à la 39e minute pour le Cameroun avec un tir du plat du pied, mais c’est contre le cours du jeu. Satisfait, le latéral gauche lance tout de même un sourire et un clin d’œil à ses supporters, nettement moins nombreux que ceux de la RDC. Des supporters des deux équipes qui envahiront la pelouse au coup de sifflet final.

Des essais fructueux

Volker Finke, le sélectionneur des Lions, et Florent Ibenge, celui des Léopards, multiplient les essais avant d’entamer les qualifications pour la CAN. Cédric Bakambu a ainsi effectué ses grands débuts avec le Congo, à la pointe de l’attaque, tandis que Justin Mengolo a fait ses premiers pas en vert.

« Pour moi, c’était un match avec beaucoup d’informations, a réagi Finke. Il y a le résultat bien sûr et il faut refuser la défaite. Chaque défaite fait mal. […] Mais il faut aussi préparer l’avenir. […] La RDC et le Cameroun, on se connaît. L’année dernière, déjà, on a disputé quelques matches les uns contre les autres. Et c’était toujours très intéressant ».

De son côté, Florent Ibenge s’est également déclaré satisfait, notamment du comportement de ses nouveaux joueurs, comme Botaka ou Bakambu. « On est en train de travailler avec beaucoup de joueurs, notamment les binationaux qui décident de nous rejoindre. Il y en a beaucoup. Avant, on leur courait après, maintenant ce sont eux qui font la démarche de nous rejoindre. Quand ils viennent comme ça, avec envie, c’est mieux que lorsqu’on les pousse, qu’on les traine ».

Les uns vont désormais retourner à Kinshasa pour défier Madagascar et les autres à Yaoundé pour affronter la Mauritanie, en éliminatoires pour la CAN 2017. Deux entrées  en matière a priori moins musclées que le match de ce soir.

Source : © RFI

Par David Kalfa

XI de départ RD Congo –
Parfait Mandanda
Fabrice Nsakala, Chancel Mbemba, Joël Kimwak, Gabriel Zakuani
Wilson Kamavuaka, Toko Nzuzi, Jordan Nkololo
Jordan Botaka, Cédric Bakambu, Yannick Bolasie

XI de départ Cameroun –
Fabrice Ondoa
Ndassi Ngweni, Aurélien Chedjou, Mandjan Kombi, Henri Bédimo
Justin Mengolo, Stéphane Mbia, Eyong Enoh, Benjamin Moukandjo
Vincent Aboubakar, Franck Etoundi