Belgique – Attentats terroristes : Onde de choc dans toute l’Europe

Une Onde de choc dans toute l’Europe suite aux attentats terroristes de Bruxelles | © AFP/JOHN THYS
Une Onde de choc dans toute l’Europe suite aux attentats terroristes de Bruxelles | © AFP/JOHN THYS

Blessés ensanglantés, corps démembrés jonchent le sol du premier étage de l’aéroport international de Zaventem, tandis que les équipes médicales s’affairent parmi les débris du hall d’enregistrement.

A Bruxelles, les rues sont presque désertes, le silence est envahissant, à peine troublé par le survol des hélicoptères. Les institutions européennes sont fermées. À Evere, l’accès au QG de l’Otan est barricadé. Dans le quartier des ambassades c’est l’armée, en tenue de combat, qui monte la garde, notamment devant les représentations françaises et américaines.

Scènes d’horreurs

Deux explosions ont retenti à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles. La chaine flamande officielle VRT fait état d’une troisième bombe qui n’aurait pas explosé à l’aéroport. Une autre explosion a visé le métro à la station Maalbek qui dessert les institutions européennes.  De nombreux blessés sortent hagards des stations de métro. Selon le maire de Bruxelles, cette attaque a fait au moins32 morts et 200 blessés. L’attentat a été revendiqué par l’Etat islamique.

Toute l’Europe « est Bruxelles »

Le président français François Hollande a estimé mardi qu’«à travers les attentats de Bruxelles, c’est toute l’Europe qui est frappée».

L’Europe doit prendre «les dispositions indispensables face à la gravité de la menace», a ajouté le président français, soulignant que «la France qui a été elle-même attaquée en janvier et novembre dernier y prend toute sa part», selon un communiqué.

La France «poursuivra de manière implacable la lutte contre le terrorisme, aussi bien sur le plan international qu’intérieur», a ajouté le chef de l’État français. Peu avant, son gouvernement avait appelé à un renforcement de la lutte antiterroriste en Europe.

Dans un communiqué, son ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a indiqué avoir, lors d’une conversation téléphonique avec son homologue belge Didier Reynders, «souligné l’urgence de coordonner encore davantage notre action en matière de lutte contre le terrorisme».

Les deux frères El Bakraoui seraient les deux Kamikazes

Selon une information révélée par le média belge RTBF, qui cite une source policière, deux bruxellois, les frères El Bakraoui seraient identifiés parmi les kamikazes présumés de l’attaque terroriste de l’aéroport de Zaventem.  Les deux frères, Khalid et Brahim, connus des services de police belges pour grand banditisme, étaient également recherchés dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris. Khalid El Bakraoui aurait loué sous un faux nom une cache à Charleroi  occupée par l’un des commandos de Paris avant de passer à l’action. Il aurait aussi loué l’appartement de Forest qui abritait d’autres hommes, dont Abdeslam.

© CAMERPOST par Eliane Ndounkeu

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz