Beauté – soins des pieds : des recettes cuisine pour les soins des adultes

Beauté – soins des pieds : des recettes cuisine pour les soins des adultes

Plus besoin de faire des virées coûteuses en pharmacie pour l’entretien des pieds. C’est désormais possible pour une personne d’avoir des pieds de bébé. CAMERPOST fait un arrêt sur quatre ingrédients nécessaires : le sel, le sucre en poudre, le citron et l’huile d’olive.

Soin complet maison pour gommer, hydrater et lisser les pieds secs et rugueux :

2 cuillères à soupe de gros sel (pour nettoyer et enlever les rugosités)
2 cuillères à soupe de sucre en poudre (pour gommer)
1 cuillère à soupe de jus de citron (pour rafraîchir et cicatriser)
1 cuillère à soupe d’huile d’olive (pour nourrir, adoucir et assouplir)
D’après les personnes qui ont fait ce test, c’est magique. D’ailleurs Maya, spécialiste des soins cosmétiques à domicile, y revient longuement dans un blog (Maya Homemade). Elle explique comment s’y prendre pour l’entretien des pieds. Il faut verser tous ces quatre ingrédients dans un bol et faire le mélange. Ensuite, appliquer le soin sur une peau humide et masser en effectuant des petits mouvements circulaires tout en insistant sur les rugosités. Rincer. Le baume est idéal aussi pour les coudes, genoux et pieds très secs.

Importance du bain de pieds

Pour que le gommage soit plus efficace, il faut d’abord faire un bain de pieds. Pour cela, laisser tremper vos pieds durant 10 minutes dans une bassine d’eau à laquelle vous ajouterez une grosse poignée de gros sel. Vous pouvez aussi ajouter 2 ou 3 gouttes d’huiles essentielles de lavande ou de menthe pour vous détendre et purifier. A faire 1 fois par semaine pour l’entretien des pieds.

Bon à savoir : le simple bon sens permet de se douter que la base est importante pour assurer la stabilité de l’édifice sus-jacent. Le pied est extrêmement bien conçu : c’est un système articulé et déformable comprenant 26 os, 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles (intrinsèques, c’est-à-dire sans compter les muscles de la jambe se terminant dans le pied). Cette organisation complexe lui confère à la fois la souplesse et la rigidité qui lui permettent d’assurer ses deux fonctions contradictoires, mais toutes deux indispensables à la stabilisation: l’adaptation au sol et aux mouvements du membre inférieur, ainsi que l’amortissement et la propulsion.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

PARTAGER