BEAC : L’allemand Giesecke & Devrient désigné pour la destruction et le briquetage des billets (officiel)

L'allemand Giesecke & Devrient désigné pour la destruction et le briquetage des billets à la BEAC | © BANQUE DE FRANCE - ASSAILLY P - DERENNES J
L’allemand Giesecke & Devrient désigné pour la destruction et le briquetage des billets à la BEAC | © BANQUE DE FRANCE – ASSAILLY P – DERENNES J / ILLUSTRATION

L’opérateur allemand Giesecke & Devrient a été désigné attributaire, suite à un appel d’offres international ouvert, du marché pour la fourniture d’un système de destruction et de briquetage des billets de banque dans divers centres de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), annonce un communiqué publié ce lundi.

Bien que la durée et le montant de la prestation, financée «sur ressources propres», n’aient pas été précisés, l’institut d’émission avait, en octobre 2015, reprécisé l’une de ses missions consistant à veiller et à assurer la disponibilité des signes monétaires dans les circuits économiques, et à préserver la confiance du public dans ces signes monétaires.

Jusqu’ici, note-t-on, la BEAC procédait essentiellement à l’échange de billets et pièces ayant subi une très forte altération physique ne permettant pas leur maintien dans la circulation, compte tenu des exigences de qualité que requiert une bonne circulation fiduciaire et n’ayant pas été volontairement mutilés.

Giesecke & Devrient, pour sa part, se présente notamment comme «un leader sur le marché des technologies mondiales de la production et du traitement de billets».

 © CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz