BCEAO : La gratuité de certains services n’exclut pas le paiement de taxes – 02/04/2015

  Mamadou Camara (au centre), Directeur national de l’agence principale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Sénégal. | © aDakar.com par DF
Mamadou Camara (au centre), Directeur national de l’agence principale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Sénégal. | © aDakar.com par DF

La gratuité de certains services bancaires n’exclut pas le paiement de taxes et impôts dus à l’Etat, a déclaré M. Mamadou Camara Directeur national de l’agence principale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Sénégal.

Camara s’adressait aux journalistes économiques lors d’un point de presse à l’issue d’une rencontre entre l’agence nationale de la BCEAO et l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF).

« Compte tenu des charges liées au traitement de certaines opérations, il a été précisé des limitations dans la gratuité », a ajouté M. Camara. Il précise à ce niveau que pour certains services, la gratuité ne pourra s’appliquer qu’une seule fois et non à chaque requête. A titre d’exemple, il cite le cas d’un client qui sollicite plusieurs relevés de comptes dans la même journée.

Concernant l’application de la mesure de gratuité, M. Camara a estimé que « pour l’heure, sur la base des reporting et des évaluations, on ne peut pas dire que les mesures ne sont pas respectée ». Il ajoute que les manquements qui ont été notés ont fait l’objet de rappel à l’ordre et seront traités comme cela se fait en matière bancaire s’agissant d’infraction à la réglementation.

Alioune Camara le président de l’APBEF a le complétera, soutenant qu’après une mission de vérification, il y a eu quatre banques sur 22 qui étaient en infraction sur certains points. « Mais aujourd’hui, ces points ont été réglés », affirme-t-il.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz